Victoire du collège Las Cazes au concours « Raconte-moi une entreprise »

Publié le 30.05.16

La rencontre avec Il était un Fruit

Dans le cadre du programme TOP PME, la CGPME Languedoc-Roussillon a sollicité des chefs d’entreprises pour des visites de leur société et des interventions à destination des collégiens ou lycéens de la région. Les jeunes élèves ont donc découvert divers secteurs comme l’agroalimentaire, le sport, le service à la personne, l’imprimerie textile…

En novembre 2015, 10 élèves de 3ème du collège Las Cazes de Montpellier, établissement partenaire du programme, ont visité les ateliers de la start’up Il était un fruit où sont élaborés des fruits séchés.

L’entreprise a un concept bien précis : celui de récupérer des fruits «moches» ou abîmés pour les transformer en fruits séchés afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. Il était un fruit devient un acteur du développement durable et prend en compte l’aspect écologique tout en commercialisant des produits de bonne qualité.

La classe a donc pu visiter les locaux de cette petite entreprise, comprendre son système de production et même goûter les fruits séchés en préparation.

Cette immersion en entreprise a permis d’instaurer un dialogue entre les jeunes et l’entreprise et a favorisé le bon déroulement de leurs stages mais aussi l’amélioration de la relation avec l’adulte.

En mai 2016, la classe du collège Las Cazes a participé au concours « Raconte-moi une entreprise » organisé par la Fondation Varenne en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Montpellier, l’ONISEP Languedoc-Roussillon, le Midi Libre, et la CGPME Languedoc-Roussillon.

L’objectif de cette compétition est de sensibiliser les jeunes au monde de l’entreprise, des métiers, de l’entrepreneuriat et au goût de l’écriture par la réalisation d’un article journalistique sur une entreprise locale visitée auparavant.

Le 1er prix est revenu aux élèves de 3e du collège Las Cazes à Montpellier pour leur article sur l’entreprise Il était un fruit.

Ils ont su valoriser cette start’up, ses métiers, ses produits, ses services et ses points forts.

TOP PME : des activités ludiques et des rencontres entre jeunes et entreprises

En effet, le programme TOP PME, initié par AGEFA PME, permet à des dizaines de jeunes collégiens et lycéens de participer à diverses activités pédagogiques.

Par exemple, des séances d’équitation pour leur permettre de mieux gérer leurs émotions et de gagner en confiance ou encore des exercices d’expressions artistiques donnés par un  « coach de l’Être » pour acquérir la motivation d’avancer.

Certains mettent en place des projets innovants comme en Guadeloupe où des élèves du programme TOP PME ont constitué un projet de lutte contre les incivilités en exploitant le code de la route.

Crédit photo : Service communication de l'académie de Montpellier

Crédit photo : Service communication de l’académie de Montpellier

TOP PME : quels objectifs ?

Le dispositif TOP PME a été mis en place par AGEFA PME dans le but de lutter contre le décrochage scolaire, par le lancement de diverses actions dans l’intérêt des jeunes élèves.

Il s’agit d’impulser un nouveau départ aux collégiens ou lycéens qui décrochent du système scolaire grâce à l’alliance d’activités pédagogiques telles que :

  • le sport
  • les visites d’entreprises
  • les témoignages  de chefs d’entreprises, etc.

et grâce à l’implication de chefs d’entreprises, intervenant  face à ces élèves afin de témoigner de leur parcours professionnel et de faire découvrir le monde dans lequel ils travaillent.
Le parcours et l’exemple de professionnels redonnent de l’inspiration aux jeunes, motivés par ces différents profils de chefs d’entreprises, et suscitent ainsi des projets et/ou des vocations.

TOP PME Las Cazes

Crédit photo : Service communication de l’académie de Montpellier

De nombreux établissements ont adhéré au programme

Depuis son lancement en 2013, ce dispositif a été présenté de nombreuses fois (à la CGPME, au Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et également à presque toutes les académies).

A l’issue de ces présentations, beaucoup de chefs d’entreprises ont été contactés et on a pu compter environ 40 groupes de 10 jeunes, de diverses régions, implantés dans les « modules » TOP PME. Ainsi, plusieurs collèges se sont inscrits afin de « prévenir » le décrochage et favoriser la persévérance éducative.

Depuis mai 2014, on compte environ 400 jeunes répartis sur tout le pays faisant partie du programme TOP PME.
80% d’entre eux ont persévéré dans leurs études (voie scolaire ou apprentissage).

On constate la signature de nombreuses conventions dans plusieurs régions :

  • Hauts-de-France
  • Grand Est
  • Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
  • Île-de-France
  • PACA
  • Guadeloupe

Quel bilan pour TOP PME ?

Depuis sa création, on peut dire que le dispositif TOP PME a obtenu des résultats qui s’avèrent être très positifs.

On constate désormais :

  • une meilleure orientation des choix de stage d’observation en 3ème
  • une consolidation de projets professionnels
  • des résultats scolaires en hausse pour certains
  • une cohésion des jeunes
  • une diminution des problèmes de comportement
  • la participation régulière aux différents modules

TOP PME n’a pas terminé d’agir en faveur de jeunes élèves qui semblent décrocher du système scolaire et poursuivra à mettre en place de nombreuses activités pédagogiques destinées à motiver et à valoriser ces élèves.

Partagez

  • Envoyer par mail